Vinton Cerf

Vinton Cerf s’intéresse très tôt à l’électronique et s’inscrit à l’université Stanford où il obtient son diplôme de mathématiques (Bachelor of Science) en 1965. Il rejoint ensuite l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) où il reçoit un Master of Science et un Ph.D. en 1970 et 1972. Pendant son cursus universitaire, il commence à travailler sur le projet Arpanet, le premier réseau de transmission de données par paquets, avant d’être nommé professeur à Stanford, où il imaginera, avec Bob Khan, un moyen de relier différents réseaux baptisé internetwork[1], qui sera formalisé en 1974 dans l’article A Protocol for Packet Network Intercommunication [2]. C’est l’acte de naissance du protocole TCP/IP.

En 1976, il participe aux programmes de recherche de l’armée américaine (DARPA) et met en place le développement du protocole TCP/IP qui servira de base à Internet.

Il devient vice-président de la société MCI Digital Information Services en 1982, où il lance le développement de MCI Mail, premier service commercial de messagerie relié à Internet.

Vinton Cerf est aussi l’un des fondateurs de l’Internet Society (ISOC), créée en 1992, qui a pour mission de faire valoir les points de vue des utilisateurs d’Internet et de soutenir les groupes d’équipes techniques chargés de développer Internet, comme l’Internet Engineering Task Force. Il a été le premier président de l’Internet Society entre 1992 et 1995 avant d’en assurer les fonctions de président du conseil de 1998 à 1999.

En 1999, il rejoint l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) en qualité de membre du conseil d’administration jusqu’en 2007.

En 2005, il est engagé par Google Inc. comme Chef évangéliste de l’Internet (Chief Internet Evangelist).

Il a aussi travaillé avec la NASA sur le projet Interplanetary Internet (ou “Internet des étoiles”) pour définir un nouveau protocole de communication entre les stations spatiales, les vaisseaux et les satellites artificiels. Il collabore aussi sur IPv6, la version 6 du protocole IP.

Avec Bob Kahn, il remporte en 2004 le Prix Turing pour leur travail précurseur sur l’internetworking. Les deux hommes entrent aussi dans le National Inventors Hall of Fame en mai 2006.

Souffrant de surdité, Vinton Cerf fait partie du bureau de l’Université de Gallaudet ; il a reçu un prix de l’association Alexander Graham Bell pour les sourds et les malentendants. Lui et sa famille résident en Virginie, aux États-Unis.

Leave a comment

Comments are closed.